mercredi 11 juillet 2012

(Saint-Donat-de-Rimouski) Hommage à un bâtisseur

Il y a de cela déjà quelque temps, j'ai eu la chance de pouvoir m'entretenir avec un homme persévérant qui a su marquer la scène locale et régionale(1).

Né le 3 août 1915 au rang des Sept-Lacs, monsieur Étienne Caron a été maire de Saint-Donat durant 28 ans et des poussières. Entre 1953 et 1981, il fut réélu le plus souvent sans opposition.

Tout au long de sa carrière, cet agriculteur de profession oeuvra - la plupart du temps à titre de bénévole - au sein de nombreuses instances qui présidèrent à l'avancement du monde rural de la zone Rimouski-Mitis.

Résolu à s'attaquer autant à la stagnation qu'au déclin socioéconomique de son milieu, monsieur Caron devint en quelque sorte la «bougie d'allumage» de plusieurs grands projets dont le plus notoire est sans contredit le développement récréatif du Parc du Mont-Comi. Comme toute personnalité politique, il ne fut pas à l'abri des critiques. Calme et prudent face à l'adversité - conservateur dans l'âme faut-il dire - son style de gestion fut probablement conforme à celui de sa génération.

Je tiens à le féliciter pour tous les services rendus à la collectivité régionale, à le remercier de m'avoir accueilli chez lui et, enfin, en profiter pour lui souhaiter de belles années encore(2).

Article paru dans l'hebdomadaire L'Information de Mont-Joli le 15 juillet 2007 à la page 19.

Notes

(1) Les entrevues furent réalisées en septembre 2004. Comme plusieurs Québécois de sa génération qui jouirent dans leurs vieux jours d'une relative aisance, il allait passer la saison froide près de Miami en Floride. Vous pouvez lire l'histoire de vie que j'en ai fait sur le site Internet de la municipalité de Saint-Donat ou sur Sémaphore, le dépôt numérique de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR).

(2) Monsieur Étienne Caron est décédé au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de La Mitis (Mont-Joli) le 19 février 2008 à l'âge de 92 ans et demi. Il repose au cimetière de Saint-Donat.

*
* *

À l'occasion de ses 25 ans à la mairie, le 30 septembre 1978, la population de Saint-Donat lui a rendu hommage par une grande fête en son honneur. Lors d'un congrès à Québec le 14 octobre suivant, l'Union des Conseils de Comté, par l'entremise du ministre Jacques Parizeau, lui décerne une autre décoration.





Photos: Gracieuseté de Martin Desjardins


Photo: Progrès-Écho, Rimousk i, mercredi 11 octobre 1978, p. A12.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire