vendredi 21 août 2015

Pascal Bérubé et le mystère Matane-Matapédia

À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

PIERRE CORNEILLE, LE CID
SÉNÈQUE, DE LA PROVIDENCE
 
Pascal Bérubé
Source: Radio-Canada
Il y aurait le «mystère Québec» (Rapport Alari e, 2006). Il est écrit dans le ciel que nous aurons droit encore le 27 août prochain à Matane au «mystère Matane-Matapédia». Afin de frapper les esprits, et surtout de gravir les échelons de son parti, Pascal Bérubé bombe le torse: «Une avance de 11 300 votes, ça m'autorise à faire des constats». Élucider ce «mystère» avant la grande visite de Pierre Karl Péladeau s'avère une tâche urgente.

Bérubé devrait avoir le triomphe plus modeste. Le «p'tit gars» de Matane n'affrontait ici que des candidats-poteaux. Or, la moitié des Mont-Joliens et 55% des citoyens de ma localité préférèrent appuyer le premier venu plutôt que le ministre du Tourisme sortant! Son ancien homologue fédéral, le bloquiste Jean-Yves Roy, ne perdait lui aussi aucune de ses élections malgré qu'il ait été très largement critiqué pour ses absences (cliquez ici et ici,1).

Si Pascal Bérubé recueillit une pluralité de suffrages valides, les électeurs de ce bastion péquiste sont de plus en plus nombreux à se faire tirer l'oreille. La participation à l'«Opération convaincre(2)» - même calquée sur le principe de la vente pyramidale où chaque personne décidée à voter Bérubé doit attirer deux ou trois autres électeurs, seuls les premiers arrivés récoltant un mandat populaire - fléchit de 71% en septembre 2012 à 63% en avril 2014.

À titre de comparaison, la sociologue Claire Durand de l'Université de Montréal observe au même scrutin que «les non-francophones se sont mobilisés plus fortement [...] que dans toutes les élections qui ont eu lieu depuis le référendum de 1995. L'augmentation de [leur] participation [...] apparaît [...] surtout due à l'impact du projet de Charte de la laïcité (La Presse, 19 avril 2014(3))».

Seul un électeur inscrit sur trois dans La Mitis a voté pour le «parti unique». C'est un fait. Partant de là, on peut se demander que pèserait un bachelier en enseignement qui n'a jamais enseigné, Pascal Bérubé en l'occurrence, face à un entrepreneur à succès.

Finalement, soyons plus prosaïque. La libérale Nancy Charest venait de décéder. Contrevenant à l'esprit de sa toute nouvelle loi (adoptée le 14 juin 2013) sur les élections à date fixe(4), Pauline Marois précipita le scrutin et monsieur Bérubé en bénéficia. Y a-t-il encore quelque chose à ajouter?

Vous aurez compris que les «lauriers» de Pascal Bérubé viennent d'une histoire qui le dépasse. Si vous ne me croyez toujours pas, alors parachutez-le à Québec, à Gatineau ou à Montréal en 2018!

Une première version de cet article parue dans le quotidien Le Soleil de Québec le 12 août 2015 à la page 25.

Références
(1) Daniel Ménard, «Le maire de Mont-Joli heureux du départ de Jean-Yves Roy», Télévision de La Mitis, 20 septembre 2010 [En ligne] http://www.tvmitis.ca/politique/2097-le-maire-de-mont-joli-heureux-du-depart-de-jean-yves-roy (Page consultée le 12 mars 2017). «Duceppe rappelle à l'ordre un de ses députés», TVA Nouvelles, 1er septembre 2010 [En ligne]http://www.tvanouvelles.ca/2010/09/01/duceppe-rappelle-a-lordre-un-de-ses-deputes (Page consultée le 12 mars 2017).
(2) Roger Boudreau, «Pascal Bérubé lance ''l'opération convaincre''», L'Avantage, 3 avril 2014 [En ligne] www.lavantage.qc.ca/Actualites/2014-04-03/article-3675353/Pascal-Berube-lance-%26laquo%3B-l%26rsquo%3Boperation-convaincre-%26raquo%3B/1 (Page consultée le 13 août 2015).
(3) Claire Durand, «Le vote, la Charte, nous et les autres», La Presse, 19 avril 2014 [En ligne] http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201404/18/01-4758975-le-vote-la-charte-nous-et-les-autres.php (Page consultée le 13 août 2015).
(4) Guy Gendron, «Élections Québec 2014. Quand le PQ promettait des élections à date fixe», ICI Radio-Canada.ca, 4 mars 2014 [En ligne] ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2014/03/04/010-elections-date-fixe-loi-parti-quebecois-bernard-drainville-verification-faits.shtml (Page consultée le 13 août 2015).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire